Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Actualités

Séminaire du Cired : Vincent Viguié (Cired)

par Estelle Carciofi - publié le , mis à jour le


Pourquoi, dans certaines villes les quartiers du centre sont-il habités plutôt par les habitants les plus riches et les banlieues par les plus pauvres, alors que dans d’autres villes un schéma inverse est observé ?
Pourquoi assiste-t-on parfois à des retournements brusques avec passage d’une configuration à l’autre ?
Cette question est étudiée de longue date en économie géographique, mais est loin d’être tranchée, alors que ses conséquences économiques, politiques et sociales sont importantes.
Dans ce travail, nous introduisons un nouveau mécanisme pouvant contribuer à expliquer les schémas que l’on observe, et qui complète les théories existantes. Ce mécanisme repose sur une légère complexification du cadre utilisé couramment en économie urbaine pour analyser la structure des villes. Nous montrons également que cette complexification est très réaliste dans le cas des villes américaines, et qu’elle semble permettre d’expliquer certaines grandes tendances observées dans la dynamique de répartition des groupes sociaux dans ces villes.
Les implications en termes de recommandations politiques sont nombreux, car le mécanisme que nous proposons implique que de nombreuses politiques urbaines couramment proposées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre pourraient contribuer de manière significative à favoriser l’occupation des centre-ville par les classes aisées.

Charger l’affiche

Agenda

Ajouter un événement iCal