Accueil > Actualités > Séminaire CIRED : Antonin Pottier

Séminaire CIRED : Antonin Pottier

mardi 2 juin 2020, par Arancha Sánchez

Important : Le séminaire du CIRED reprend au créneau habituel mais en visioconférence. Pour vous connecter, merci de contacter Antoine Missemer.






Résumé / Abstract


Cet article propose un panorama des inégalités d’émission de gaz à effet de serre (GES) entre les ménages français. Il présente de manière détaillée et critique les conventions méthodologiques retenues pour le calcul des ’émissions des ménages’, et les présupposés qui les accompagnent. Le principe d’attribution généralement retenu, l’empreinte carbone qui assigne aux ménages les émissions des produits consommés, véhicule des conceptions implicites de la responsabilité. Il focalise l’attention sur les contributions des individus, sur leurs choix, et peut occulter le rôle des acteurs non individuels tout comme la composante collective des émissions de GES, et négliger les dimensions de la responsabilité qui ne sont pas liées à la consommation. Nous estimons, à partir des données de l’enquête Budget de Famille 2011, la distribution des empreintes carbone des ménages. Les émissions des ménages sont tendanciellement croissantes avec le revenu, mais elles présentent aussi une forte variabilité liée à des facteurs géographiques et techniques qui contraignent à recourir aux énergies fossiles. À partir d’enquêtes sectorielles (ENTD 2008 ; PHEBUS 2013), nous reconstruisons également les émissions de CO2 des ménages liées aux énergies du logement et du transport. Pour le transport, les émissions sont proportionnelles aux distances parcourues du fait d’un recours prépondérant à la voiture individuelle. Le tissu urbain contraint à la fois la longueur des déplacements quotidiens et l’accès à des modes de transport moins carbonés. Pour le logement, si les surfaces à chauffer croissent avec le revenu et l’éloignement des centres urbains, le premier facteur de variabilité des émissions est le système de chauffage. Il est peu lié au niveau de vie mais plus au tissu urbain, qui contraint l’accès aux différents vecteurs énergétiques. Nous discutons enfin les difficultés posées par l’estimation des émissions des super-riches, tant techniques que conceptuelles.


Télécharger l’affiche / Download the poster

+ information sur le séminaire du CIRED / about the CIRED Seminar