Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Actualités

Echanges autour de l’analyse de quelques processus de constructions de futurs

par Arancha Sánchez - publié le , mis à jour le


Les pratiques de simulations et de modélisations dans le domaine de l’énergie, leur mode de mobilisation dans l’action publique ont été assez peu étudiées. Les projets PROSPER et PROSPERT ont eu pour objectif de conduire une action structurante de collaboration et d’échanges entre sciences sociales et de l’ingénieur, entre analyse réflexive et élaboration de scénarios. Ils ont porté sur l’exploration des points suivants :

  • i/ le Débat National de la Transition Energétique (DNTE) et ses suites,
  • ii/ la possibilité d’élaboration d’indicateurs de contenu et d’impacts économiques, sociaux et environnementaux des scénarios énergétiques, afin de les rendre plus aisément discutables par les parties prenantes (enjeu ayant émergé lors du DNTE) (grille d’analyse comparative FRDE-UK),
  • iii/ le processus international d’émergence de la communauté des modèles intégrés (EEE,GIEC),
  • iv/ les déplacements des modalités d’élaboration de visions transnationales (articulation d’une élaboration autour de scénarios issus des modèles intégrés [dits IAMs ou EEE, référencés dans les travaux du groupe 3 du GIEC] à la négociation sur la base d’objectifs nationaux de décarbonisation [NDC - Nationally Determined Contributions]),
  • v/ les modalités d’articulation des scénarios de sécurité alimentaire globale et de transition énergétique aux échelles nationales et globales (processus de fabrication, modèles, communautés scientifiques, débat public), à des fins de comparaison avec le domaine climat énergie.


Ce séminaire a pour objectif de mettre en discussion les résultats de ces explorations afin d’échanger et de dégager des questions potentielles de recherche. Les questions qui nous intéresseront porteront sur les éventuels changements en cours quant au rôle des modèles et de l’expertise vis-à-vis de la décision publique et de la construction des futurs climat énergie.


On s’interrogera, par exemple, sur les déplacements vers l’utilisation de scénarios d’acteurs ou de visions nationales, sur la qualification des scénarios à partir de critères impacts, sur les tenants et les aboutissants de ces évolutions : qu’est ce qu’un modèle ou un scénario jugé pertinent dans/par ces processus ? Comment un modèle ou un scénario acquiert-il ou non ce statut ? Quels sont les déplacements en cours au niveau français ? Au niveau international ?


Ces déplacements dépendent-ils des domaines (énergie, sécurité alimentaire …) ? Comment analyser les changements en cours ?


Télécharger le programme

Agenda

Ajouter un événement iCal