Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Actualités

Communiqué de presse

par Arancha Sánchez - publié le , mis à jour le

Evénement de lancement Organisme de recherche indépendant Viet Nam Initiative For Energy Transition


Hanoi - Le 19 septembre après-midi, le think tank Vietnam Initiative for Energy Transition (VIET) a organisé son séminaire de lancement à l’Army Hotel, 1A Nguyen Tri Phuong, dans le district de Ba Dinh à Ha Noi. Créé à la fin de 2018, VIET est un think tank indépendant qui mène des activités de recherches liées à la transition énergétique du Vietnam en vue d’atteindre l’objectif de développement durable. Le séminaire de lancement du VIET a été l’occasion de présenter les orientations de la recherche que le VIET va mener au Vietnam et de présenter résultats obtenus depuis sa création. En outre, il s’agissait également d’une occasion d’échanges entre la communauté des chercheurs nationaux et étrangers et les décideurs politiques dans le domaine de l’énergie au Vietnam.


L’événement a attiré la participation de plus de 60 délégués des ministères concernés (MOIT, MONRE, MOST ... etc.), des organisations de développement international au Vietnam (WB, USAID, AFD, etc.). .), des organisations internationales de recherche (Aroga, etc.) et des chercheurs, des experts nationaux et étrangers travaillant dans le domaine de l’énergie et du développement durable.


S’exprimant lors de la cérémonie, M. Ha Duong Minh, président de VIET, a déclaré que, dans le contexte où le gouvernement vietnamien avait appelé à la diversification des sources d’investissement dans le secteur de l’énergie, de nombreux problèmes techniques sont apparus, ce qui nécessite de s’adapter et innover rapidement dans la prise de décision politique. VIET servira de passerelle pour la coopération entre scientifiques et décideurs afin de prendre les décisions appropriées pour promouvoir la transformation du système énergétique vietnamien afin qu’il se développe avec une fiabilité et une durabilité élevées. Cette transition contribuera grandement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre du Vietnam afin de respecter ses engagements nationaux lors du Sommet mondial sur le climat de la COP21 (Paris, 2015). Par l’introduction ainsi que par les premiers résultats de la recherche, M. Ha Duong Minh a affirmé que les activités de VIET dans les années à venir consistaient à rechercher des solutions approfondies pour accroître l’efficacité énergétique et développer l’efficacité énergétique. sources d’énergie renouvelables en accord avec les capacités du Vietnam.


Toujours lors de la cérémonie, le représentant du Vietnam Energy Partnership Group (VEPG) a déclaré qu’il était nécessaire, dans le contexte actuel, de créer des organisations de recherche indépendantes telles que VIET, afin de connecter les chercheurs et expert auprès des organes directeurs, pour formuler des recommandations sur la base de résultats de recherche efficaces et pertinents pour le développement du pays.


Le représentant d’Agora Energiewende- l’un des think tanks indépendants les plus prestigieux dans le domaine en Allemagne - a affirmé la coopération et le soutien d’Agora ainsi que de tout les membres du réseau international de think tanks coopérant avec VIET.


Les activités principales du VIET consistent à mener des recherches approfondies, en association avec l’organisation d’échanges entre chercheurs et décideurs œuvrant dans les domaines de l’économie de l’énergie et de la protection du climat. Une table ronde consacrée au thème "L’avenir de la transformation du secteur de l’électricité au Vietnam" a permis de mettre en lumière la position des grands acteurs.


VIET propose sept recommandations politiques visant à promouvoir la transition énergétique du secteur de l’électricité au Vietnam :


• La révision du Plan national de développement du secteur électrique est l’occasion historique de définir une feuille de route vers une sociéte bas carbone.
• L’augmentation de l’efficacité de l’approvisionnement et de l’utilisation de l’énergie profite à la croissance économique.
• Les coûts de production de l’énergie éolienne et solaire peuvent concurrencer les coûts de production d’électricité à partir de combustibles fossiles.
• Les objectifs de développement des énergies renouvelables actuels seront largement atteinds, et peuvent être revus à la hausse.
• L’intégration de l’énergie éolienne et solaire dans le système électrique est un problème à résoudre sans délai.
• La réforme du marché de l’électricité est nécessaire pour attirer les investissements de développement et diversifier les sources d’énergie, les investisseurs privés préférant investir dans les sources d’énergie renouvelables.
• Les centrales thermiques à gaz sont plus propres que celles au charbon mais ne résolvent pas le problème de sécurité énergétique

Agenda

Ajouter un événement iCal